Comment choisir ses chaussettes, bas et collants de contention ?

Comment choisir ses chaussettes, bas et collants de contention ?

Si vous souffrez d’une mauvaise circulation sanguine au niveau de vos membres inférieurs, les chaussettes, les bas ou les collants de contention peuvent être un meilleur remède. En effet, il peut arriver dans votre existence que vous souffriez d’une insuffisance veineuse et votre sang se stagnera dans vos membres au lieu de remonter vers votre cœur. Avec les chaussettes, les bas et les collants de contention, votre flux veineux sera mieux dirigé vers le haut et votre circulation sanguine deviendra alors meilleure. Mais, vous devez prendre la peine de bien choisir ces accessoires. C’est à juste titre que l’article vous montre la marche à suivre.

Optez pour la bonne matière

Que ce soit les chaussettes, les bas ou les collants, vous devez toujours choisir la bonne matière pour bien régler votre circulation sanguine sans que votre confort quotidien ne soit dégradé. Pour un choix judicieux, cliquez ici. Vous choisirez essentiellement entre la maille synthétique, le coton, la viscose de bambou, etc. Pour ce qui est de la viscose de bambou, sachez que cette matière convient bien à ceux qui transpirent beaucoup, car elle a un effet thermorégulateur. Elle limite donc la sudation. Notons aussi qu’elle est bien confortable à l’utilisation, mais cette fibre reste plus épaisse. Le Coton favorise aussi un effet thermorégulateur et reste l’idéal pour ceux qui ont une peau sensible. Confortable également à l’utilisation, il est aussi respirant. Toutefois, sachez qu’il est peu élastique contrairement au voile opaque qui est très élastique et doux au toucher. C’est une matière qui est imperméable et également respirante. Elle est à privilégier dans la période hivernale.

Autres matières pouvant faire l’objet de votre choix

Vous pourrez aussi opter pour l’élasthanne qui est bien extensible et également confortable pour vos chaussettes et bas de contention. C’est une matière légère, mais qui demeure sensible à la lumière. Afin de rendre invisibles vos bas de contentions, vous pouvez vous tourner vers la voile transparente en maille synthétique. Ici, vous miserez toujours sur une couleur qui sera en harmonie avec votre peau pour que l’on ne remarque pas vos bas. Notons que ce type de voile est bien résistant avec une flexibilité admirable.

Le niveau de contention

Le niveau de contention de votre accessoire de mode thérapeutique est aussi primordial pour un bon choix. On distingue aujourd’hui 4 classes de contention avec la première classe qui a la plus faible contention et la quatrième classe, celle qui a la plus forte. Si vous restez souvent debout pour travailler ou devez rester assise pour une durée de plus de 6 heures, vous devez opter pour les chaussettes, bas ou collants se trouvant dans la classe I. Dans cette classe, la pression ou la mesure en millimètre de mercure (mm Hg) est comprise entre 10 et 15. Les accessoires de la classe II conviennent plutôt à ceux qui ont de varices ou qui ont subi une opération à cause de ce mal et à ceux qui ont des gonflements de jambes. Aussi, ceux qui ont des troubles veineux de la grossesse ou des jambes lourdes devront utiliser les chaussettes, bas et collants de cette classe. Quant à ceux qui ont des lymphœdèmes, des varices après une intervention chirurgicale et autres, ils doivent se procurer des accessoires de la classe III. Dans cette classe, la mesure du mm Hg est comprise entre 20,1 et 36. La dernière classe a une pression supérieure à 36 mm Hg et conviendra à ceux qui ont des ulcères veineux de la jambe, de lymphœdème trop avancé.  

Les mesures

En choisissant les bonnes mesures, vous serez plus vite soulagé de votre mal. Pour prendre la mesure du collant et des bas de contention, vous commencerez par mesurer la circonférence de la cheville à son niveau le plus fin. Cela se trouve très exactement à 2cm en haut de la malléole. Cette mesure est également valable pour vos chaussettes de contention. Ensuite, vous allez mesurer le tour de votre cuisse en tenant compte de la partie la plus large. Pour les chaussettes, vous mesurerez le tour de mollet en prenant uniquement en compte la zone qui est plus vaste. Pour mesurer à présent la hauteur de vos bas et collants de contention, vous considérerez la hauteur séparant le sol et le bas du pli fessier. Cela vous donne la longueur de votre bas de contention. Pour la hauteur de vos chaussettes de contention, vous tiendrez compte de la longueur séparant le sol de votre pli de genou. Même si ces mesures sont connues à l’avance, lorsque vous vous rendrez dans une boutique, faites toujours des essais.

Bien entretenir pour mieux en profiter !

À présent que vous avez pris le temps de bien choisir vos bas, chaussettes ou collants de contention, vous devez prendre soin d’eux pour en profiter pendant longtemps. Vous devez les laver avec vos propres mains dans de l’eau tiède ou dans une machine si elle est recommandée sur leur étiquette de conception. La température de l’eau à utiliser ne doit pas excéder les 30°C afin qu’ils gardent leur propriété. Ici, le savon de Marseille qui ne contient aucun adoucissant est recommandé. Par ailleurs, après le lavage, il est interdit de les essorer. Ils seront séchés à l’air libre et ne tolèrent aucunement l’utilisation de fer à repasser.